• jolie blog et super profil
    bonne continuation

  • Le ventre me sert. Je dégueule contre le mur de pierre.
    Je me retourne, je vois leurs yeux qui brillent et leur sourire aux lèvres.
    Je détourne le regard, je regarde ce mur de pierre, gris, debout face à moi.
    J'ai plus envie de penser, j'ai pas envie de chialer, même si mon coeur se sert, horriblement.
    Celui là est de pierre, et la pierre ne pleure pas, ne se casse pas, mais mon Dieu qu'elle fait mal!
    Mes hauts le coeur me donnent un teint blanc, et ma rage un teint rouge, j'ai chaud, je brûle, j'voudrais m'casser mais rien n'y fait.
    Je sens ma chaleur, j'veux pas m'retourner, j'veux pas les revoirs eux et leurs yeux, j'veux pas qu'il me voit, j'veux pas qu'il m'recroise,
    et pourtant...
    J'ai la tête qui tourne, j'me sens mal, j'm'appuie sur ce mur qui me nargue, je gémit presque, mais ils ne me voient pas, ils ne m'entendent pas ces salops, les innocents.
    J'regarde le ciel, j'le voit tourner, j'me dit qu'c'est pas normal, pourtant j'ai rien bu, j'ai rien fumé, je ne bois jamais et fume encore moins.
    "Tu délire ma fille, tu délire, ou tu rêves peut etre?"
    Pourtant la douleure est tellement réelle que ça ne peut qu'être vrai.
    Et là je gueule, et je déchire le ciel. Pourtant rien ne se passe, ils ne m'entendent pas.
    Un énorme mal de tête me prend, me surprend, me reprend, comme pour ajouter encore un peu à ce qui était en trop.
    Un énorme marteau s'est mit à me tambouriner la tête d'une putain de souffrance.
    J'm'écroule, je sanglote, des sanglots sans larmes, des sanglots de rage. J'entends leurs joies, j'entends leurs rires, je les hais, je les hais d'être là et de ne rien avoir comprit, je les hais de toute mon âme, de toute ma voix, je les hais et je déchire le ciel, mais ils ne comprennent pas, ils ne comprennent rien. J'voudrais casser leur vie rien que par jalousie.
    Mais j'suis pas comme ça, j'ai pas envie de jouer à ça. J'suis allongée sur le sol dur, humide de pluie et de saletés.
    J'ai froid, je brûle, j'voudrais taper, j'voudrais partir et m'envoler, mais comme tout, c'est impossible...
    Et pourtant...
    J'finis par fermer les yeux et par me laisser aller à ma souffrance.
    Mon coeur et mon ventre serrés, mon marteau qui contine à taper, et eux qui continuent à m'ignorer...
    Je décide de m'envoler pour ne plus croiser leur regard. Tout disparait, tout: le mur, le sol... mais pas leur présence, mais pas ma souffrance, mais pas ma rage qui grandit comme pour me détruire jusqu'au bout, j'appelle à l'aide... rien.
    Je n'sens plus mon corps, je ne peux plus bouger, j'ai trop mal, j'veux qu'ça finisse...
    Et pourtant...

  • toi ausi mezyen bisou

  • Anonyme

    $$$$$_$$$_______________________________$
    _$$$_$$$$$_________________________$___$$
    __$_$$__$$$_______________________$$___$$
    ___$_$___$$_______________________$$__$$$$$$
    __$$_$__$$$_______________________$__$$$$$$
    __$$_$_$_$$___________________$________$$
    __$$_$$__$$__$__$____________$$$___$___$$
    __$$_$___$$_$$_$$$____$$____$_$$__$$___$$
    __$$_$___$__$$$__$$__$$$$__$$_____$$___$$
    _$$$_$__$___$$______$$__$$_$$_____$$___$$
    $$$$_$_$____$$_____$$___$$_$$_____$$___$$
    __$$_$$_____$$_____$$___$$_$$$$___$$___$$
    __$$_$______$$_____$$___$$__$$$$__$$___$$
    __$$_$______$$_____$$___$$___$$$__$$___$$
    __$$_$______$$_____$$___$$____$$__$$___$$
    __$$$_______$$_____$$___$$_$__$$__$$___$$
    __$$________$$$_____$$$$___$$_$$__$$$__$$$
    __$_________$$_______$$____$$$____$$___$$
    _______
    __$$$$$_________________$$_______$$
    _$$$$$$$____$$$$______$$$$_____$$$$
    $$$$$$$$___$$$$$$___$$$$$$___$$$$$$
    $$__$$$$__$$$$_$$$__$$$$$$___$$$$$$
    ____$$$___$$$$_$$$$___$$$$_____$$$$
    ___$$$____$$$$_$$$$___$$$$_____$$$$
    __$$$__$$_$$$$_$$$$___$$$$_____$$$$
    _$$$$$$$$_$$$$_$$$$___$$$$_____$$$$
    $$$$$$$$$__$$$$$$$__$$$$$$$$_$$$$$$$$
    ____________$$$$$___$$$$$$$$_$$$$$$$$
    _________________$$$$$$$$
    _______________$$$$$$$$$$$
    ___$$$$$$$$____$$$$$$$$$$$$$
    __$$$$$$$$$$___$$$$$$$$$$$$$$
    _$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    __$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    ________$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$__$$$$$$$$$$$$$
    ____$$$$$$$$$$$$$$___$$_$$$$$$$$
    ____$$$$$$$$$$$$$$____$$___$$
    ____$$$$$$$$$$$$$$_____$$
    _____$$$$$$$$$$$$$_____$$
    ______$$$$$$$$$$$_______$$
    ________$$$$$$$_________$$
    ________________________$$
    ______________________$$$$$$$$
    ____________________$$$$$$$$$$$
    ________$$$$$$$$____$$$$$$$$$$$$$
    _______$$$$$$$$$$___$$$$$$$$$$$$$$
    ______$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _____$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _______$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    _____________$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$$
    ___________$$$$$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$$$$$
    __________$$$$$$$$$$$$$__$$$$$$$$$$$$$
    _________$$$$$$$$$$$$$$___$$_$$$$$$$$
    _________$$$$$$$$$$$$$$____$$___$$
    _________$$$$$$$$$$$$$$_____$$
    __________$$$$$$$$$$$$$_____$$
    ___________$$$$$$$$$$$_______$$
    _____________$$$$$$$_________$$
    _____________________________$$